Retour
Rusal

aluminium Rusal silicium

Alliage d’aluminium-silicium : une nouvelle fonderie pour Rusal

Posté par : Gaëlle Le Huérou 23.06.2020

Rusal va construire, sur son complexe de Bogunchansky (BoAZ), une fonderie d’alliage d’aluminium à haute teneur en silicium. L’alliage, destiné au secteur automobile, servira, entre autres, à fabriquer des roues et des pièces de moteurs. Le Japon, l’Indonésie, la Turquie, la Corée du Sud, l’Allemagne et les Etats-Unis sont des marchés potentiels pour le producteur. La fonderie aura une capacité de 120.000 tonnes par an. Le projet de Rusal intervient alors que le secteur de l’automobile traverse une crise majeure consécutive à la pandémie de Coronavirus et que les primes sont au plus bas. Les primes établies sur les lingots d’alliages d’aluminium-silicium livrés dédouanés en Allemagne ou en Europe de l’Est se situent entre 270-290 $/t. Elles sont stables depuis le 7 mai. Evgeni Nikitinn, pdg de Rusal, estime que les perspectives à long terme demeurent positives : « la fonderie produira des alliages de haute qualité pour le secteur automobile. La demande va croître avec la reprise des marchés ». L’électrification des voitures va en effet offrir des opportunités et ce, plus rapidement qu’escompté, au vu des annonces faites par les différents gouvernements pour inciter les gens à acheter des véhicules électriques.