Retour
métaux, zinc, prix

zinc prix Glencore

Argus des Métaux - En recul par rapport aux valeurs d’ouverture

Posté par : Gaëlle Le Huérou 09.08.2022 à 09h00

Le cours à trois mois du zinc ouvre en baisse ce matin à Londres. Le métal pâtit du niveau élevé de ses stocks, qui laisse à penser que la consommation est en recul et ce, alors que des capacités de production sont menacées par la crise énergétique. Le cours à trois mois du zinc enregistre un repli de 0,7% depuis l’ouverture, à 3.420 $/t, en retrait depuis son pic de six semaines de 3.554,5 $/t atteint le 4 août - jour où Glencore a annoncé des possibles fermetures de capacités dans les usines européennes de production de zinc. « Ses fonderies de zinc en Europe ne réalisent pratiquement aucun bénéfice à l'heure actuelle, ce qui signifie que de nouvelles réductions de production pourraient être envisagées », a indiqué Carsten Fritsch. L'Europe représente environ 30 % de la production de métaux hors Chine, selon les analystes de Sucden Financial. Les Warrants de zinc (volumes disponibles à la vente) à la bourse de Londres ont atteint 40.950 tonnes, leur plus haut niveau depuis le 20 juin. « La demande s’est contractée dans les pays occidentaux en raison du durcissement des conditions financières et de la flambée des prix de l’énergie », écrit la banque ANZ dans une note destinée à ses clients.

Le cuivre évolue lui aussi dans le rouge comparé à la valeur d’ouverture : -0,5% à 7.955 $/t. Cependant le complexe reste bien orienté par rapport aux valeurs officielles de la veille.

 

Argus des Métaux - Les maigres perspectives économiques pèsent sur le cuivre

27.09.2022
+

Argus des Métaux - Creux de 18 mois pour l’aluminium à Londres

26.09.2022
+

Argus des Métaux - Creux de 18 mois pour l’aluminium

21.09.2022
+