Retour
cours des métaux

cuivre zinc stocks bas

Argus des Métaux - Le cuivre et le zinc soutenus par des stocks bas

Posté par : Gaëlle Le Huérou 23.12.2022 à 14h30

Ignorant le ralentissement de l’activité industrielle en Chine, les opérateurs se concentrent aujourd’hui sur la baisse des stocks et l’espoir d’une reprise économique en 2023. Le cuivre parvient, dans ces conditions, à se maintenir en territoire positif (+0,15%) à 8.323 $/t. Sur la semaine, il engrange 1%, malgré les conditions peu favorables. Et si certains analystes voient le métal rouge s’envoler vers les 11.000 $/t l’année prochaine, cette année il aura perdu près de 14% de sa valeur. « La demande n’est clairement pas là », constate Robert Montefusco, courtier pour Sucden Financial. Selon lui, pour que le cuivre gagne de la hauteur en 2023, il faudra que la Chine injecte davantage de liquidités dans son économie et que l’humeur des marchés soit plus au beau fixe. Les marchés actions ont cédé près de 20% cette année. Le cuivre reste soutenu par le bas niveau de ses stocks, qui seraient soumis à rude épreuve si la demande venait à reprendre. A Shanghai, ils ont reculé de 9.472 tonnes cette semaine, à 54.569 tonnes.

Le zinc est également porté par le repli des stocks à Shanghai et à Londres qui, respectivement, à 18.173 tonnes et 36.350 tonnes, sont à des plus bas historiques. Le zinc s’apprécie ainsi de 0,7% à 2.969 $/t.  Sur l’année, il accuse une perte de 16%. Tom Mulqueen, analyste pour Citi, prévoit une augmentation de la production de zinc affiné en 2023. Le marché mondial passerait, dans ces conditions, d’un déficit de 220.000 tonnes en 2022 à un léger excédent en 2023.

 

L’Europe renforce ses liens avec l’Amérique du Sud dans les métaux

03.02.2023
+

Argus des Métaux - Le zinc en difficulté

03.02.2023
+

Argus des Métaux - Les déclarations de la Fed font plonger le dollar

02.02.2023
+