Retour
cuivre, prix

cuivre prix

Argus des Métaux - Les maigres perspectives économiques pèsent sur le cuivre

Posté par : Juliette Ulmann 27.09.2022 à 08h30

Faible appétence pour les produits risqués et craintes concernant le futur de l’économie mondiale ne font pas bon ménage et pèsent sur le cours du métal rouge. A Londres, le cuivre pour livraison à trois mois perd 0,2% à 7.330 dollars/t, tandis qu’à Shanghai, le contrat le plus échangé (échéance octobre) glisse de 0,3%, à 60.910 yuan/t (8,502.59 dollars).

Alors que les banques centrales relèvent leurs taux d’intérêt pour tenter de mettre fin à l’inflation, les perspectives économiques mondiales s’affaiblissent, menacent la demande en métaux et rendent les placements risqués moins attractifs.

Dans les entrepôts agréés par le LME, les stocks de cuivre sont au plus haut depuis le mois d’août, à 129.000 tonnes. Les quatre principales fonderies chinoises de cuivre ont relevé leurs frais de traitement et de raffinage pour le quatrième trimestre 2022, les portant à un pic de 5 ans. Les stocks de concentré de cuivre devraient bientôt dépasser les capacités de fonte. Cependant, dans les entrepôts agréés, les stocks de cuivre diminuent et ne comptent plus que 81.800 tonnes.

A Londres, l’aluminium dévisse de 0,3%, à 2.134 dollars/t, tandis que le plomb gagne 0,4%, à 1.762 dollars/t. Sur le ShFE, l’aluminium décline de 1,2%, à 18.170 yuan/t (2.539 dollars), le nickel perd 2,7%, à 183.650 yuan/t (25.655 dollars) et le zinc glisse d’1%, à 24.235 yuan/t (3,385.50 dollars).

Argus des Métaux - Le cuivre reste bien orienté

02.12.2022
+

Argus des Métaux - le cuivre garde le cap

02.12.2022
+

Argus des Métaux - Le cuivre se concentre sur les facteurs haussiers

01.12.2022
+