Retour
cours des métaux

cuivre aluminium métaux

Argus des Métaux - Un marché incertain

Posté par : Juliette Ulmann 14.12.2022 à 14h30

Les cours de l’aluminium, du cuivre et des autres métaux industriels chutent sous l’effet de l’augmentation des cas de Covid-19 dans le pays n°1 mondial de la consommation de métaux, la Chine.

L’aluminium pour livraison à trois moi a perdu 1 % sur le LME, à 2,436.50 $/t, effaçant ainsi les gains de 2 % acquis à la séance précédente. Quant au cuivre, il glisse de 0,1 %, à 8.487 $/t. Mardi, le métal rouge atteignait un pic plus vu depuis le 23 juin.

« La situation de la Chine, en ce qui concerne le Covid-19, est incertaine, commente Geordie Wilkes, responsable de la recherche chez Sucden Financial. Il y a un écart entre la vision du gouvernement et la façon dont les choses se déroulent sur le terrain ».

Une semaine après que la Chine a abandonné sa politique zéro-Covid, l’Organisation Mondiale de la Santé a prévenu que la situation allait être « très compliquée » et les médias d’Etat ont déjà rapporté plusieurs cas graves dans les hôpitaux de Pékin.

Le cuivre de Yangshan ne coûte plus que 55.50 $/t, soit son tarif le plus bas depuis juin. En octobre, il valait 152.50 $/t. « De gros nuages assombrissent le marché », selon Wilkes, en particulier les questions de politique monétaire et de stagflation. Les données décevantes de l’inflation américaine ont affaiblit l’indice du dollar, ce qui permet de limiter les pertes.

A l’approche des annonces de la Fed, l’or se maintient au-dessus de 1.800 $/once.

L’Europe renforce ses liens avec l’Amérique du Sud dans les métaux

03.02.2023
+

Rusal développe sa verticalité

03.02.2023
+

Argus des Métaux - Le zinc en difficulté

03.02.2023
+