Retour
Bluejay, Rio Tinto, nickel

Bluejay Rio Tinto nickel

Bluejay et Rio Tinto forment une JV autour du projet de nickel Enonkoski

Posté par : Gaëlle Le Huérou 16.11.2020 à 18h00

Le producteur de métaux Bluejay Mining, qui dirige essentiellement des projets situés à Greeland (Danemark), a signé un accord avec le géant anglo-australien Rio Tinto pour l’acquisition d’une participation dans la mine de nickel Enonkoski, située en Finlande. Rio Tinto pourra ainsi porter sa participation dans le projet à 75% d’ici la fin de la décennie, pour un investissement total de 20 millions de dollars.

Dans un premier temps, le groupe anglo-australien pourra acquérir une participation de 51%, pour un investissement de 5 millions de dollars, d’ici novembre 2023. L’investissement global de 20 millions devra être finalisé d’ici fin novembre 2029. « 400.000 $ devraient être investis d’ici le 30 mars 2021 », précise Bluejay dans une note d’information. Aucun détail n’a été fourni quant au volume de production. FinnAust Mining Finland Oy, filiale entièrement détenue par Bluejay, développe plusieurs projets brownfields dans l’Est de la Finlande.

D’autre part, Bluejay travaille conjointement avec Rio Tinto sur le projet Dundas, un gisement important d’ilmenite (oxyde de fer et titane) situé dans l’Ouest de Greenland, à la pointe nord de Baffin Bay. En septembre 2019, Bluejay a expédié 42.000 tonnes de minerai vers l’usine québécoise d’oxyde de titane de Rio Tinto, où il doit être testé. Mais en raison de la Covid-19, les tests ont été reportés à 2021. Les ressources de Dundas sont  inhabituelles, tant en termes de volume que de qualité, mais sa localisation rend la logistique très compliquée.

 

Métaux non-ferreux : vaccins… le marché veut y croire

17.11.2020
+

BHP reporte le démarrage de sa production de sulfate de nickel au 1er semestre 2021

19.10.2020
+

Les primes sur l’alu cèdent du terrain dans le Sud du continent, celles sur le nickel s’effondrent

08.10.2020
+