Retour
cours des métaux

cuivre métaux économie

Croissance économique fragile

Posté par : Juliette Ulmann 30.08.2023 à 14h30

Les cours du cuivre sont en recul. Les investisseurs s’inquiètent de la faible croissance économique et d’une fragile demande en métaux. Les pertes sont néanmoins tempérées par les mesures de soutien au secteur immobilier chinois.

Sur le LME, le cuivre pour livraison à trois mois dévisse de 0,4 % à 8.414 $/t, après avoir gagné 1,1 % hier. « Les données américaines sur l’emploi, parues hier, ont d’abord été interprétées positivement : il a semblé aux investisseurs que l’inflation pourrait être combattue sans que le taux de chômage n’augmente massivement. Certains changent d’avis aujourd’hui. En effet, le risque de ralentissement économique est important, commente Ole Hansen, analyste pour Saxo Bank. Le cuivre s’en tire plutôt bien malgré les craintes concernant la Chine, ce qui prouve que la transition énergétique ne repose pas entièrement sur la Chine ».

La prime Yangshan sur le cuivre est à son plus haut depuis décembre 2022, à 52 $/t. La différence de prix entre Londres et Shanghai rend les expéditions de métaux vers la Chine attractives. Les métaux sont également soutenus par une annonce de Guangzhou, qui devient la première grande ville chinoise à alléger ses taux d’emprunt. Il s’agit de l’une des mesures du gouvernement afin de soutenir le secteur immobilier.

L’or se stabilise à un pic de 3 semaines. Les courtiers se réjouissent car la probabilité d’un nouveau relèvement de taux en 2023 s’est affaiblie.

Le nickel a-t-il atteint son seuil plancher ?

14.06.2024
+

Une correction nécessaire ?

14.06.2024
+

Le marché digère les annonces de la Fed

13.06.2024
+