Retour
KME, cuivre

cuivre crise énergétique Europe

Cuivre : la contraction de la demande européenne pèsera sur les cours

Posté par : Gaëlle Le Huérou 23.09.2022 à 11h30

La contraction de la demande européenne en cuivre - conséquence de la récession enregistrée dans le secteur manufacturier, elle-même consécutive à la crise énergétique - est un facteur qui risque de dominer le marché pendant quelques temps, et de faire peser sur le cours du métal rouge une pression baissière. Le cours pourrait renouer avec son plus bas de 2 ans début 2023, selon la banque Citi.   Le cours réagit habituellement aux progressions et contractions de la demande chinoise, qui compte pour moitié dans la consommation mondiale, estimée aux alentours de 25 millions de tonnes cette année. Mais plus dernièrement, l’attention se porte sur l’Europe, qui représente entre 10 et 15% de la demande mondiale. L’Europe affronte une envolée des prix...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Argus des Métaux - Les maigres perspectives économiques pèsent sur le cuivre

27.09.2022
+

Aluminium Dunkerque obtient une aide de l’Etat pour passer l’hiver

27.09.2022
+

Le marché révise son pessimisme à la hausse

27.09.2022
+
Compte Client