Retour
cuivre, déchets, Chine

déchets de cuivre Chine

Déchets de cuivre : quand la Chine s'arrache les cheveux

Posté par : Christophe Véron 04.05.2020

Les contre-performances récentes du cuivre cachent mal l’émergence de tensions croissantes sur le front des disponibilités en déchets. Tensions qui ne sont pas sans poser de gros problèmes aux consommateurs chinois qui sont actuellement contraints de composer avec une production africaine de blister (cuivre noir raffiné) en chute libre en raison de la fermeture de certaines mines, ce qui les contraints à trouver des substituts sous forme de déchets. « C’est clair. Les disponibilités, c’est le gros problème à résoudre en ce moment » confessait en fin de semaine dernière un trader asiatique. De fait, la collecte s’est littéralement effondrée depuis près de deux mois, alors que la pandémie de Covid-19 contraignait des milliers d’entreprises de...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Le cuivre encore trop bas pour investir dans les mines

14.04.2021
+

La fonderie Liberty Aluminium du Poitou dans la tourmente

13.04.2021
+

Métaux non-ferreux : le FMI peine à convaincre le marché

13.04.2021
+
Compte Client