Retour
déchets métaux

déchets cuivreux déchets métaux

Déchets & seconde fusion : les cuivreux en surchauffe

Posté par : Christophe Véron 01.12.2020 à 15h40

Sur le marché des déchets cuivreux, la poussée de fièvre du cuivre à plus de 6.300 euros à Londres réjouit d’autant plus les professionnels du secteur qu’elle vient compenser une activité plutôt en berne. « La collecte est très mince et la concurrence est rude aux achats », constate un professionnel du secteur. « Une fois de plus, les marges vont se faire uniquement sur les stocks. Car pour ce qui concerne la marchandise fraîche, la concurrence va se charger de laminer une fois de plus les marges », déplore un autre. Fait remarquable, la flambée du cuivre ne se traduit pas par une hausse significative des décotes. Certains voient dans la quasi stabilité de ces dernières la confirmation de réelles tensions sur les disponibilités. « On...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Le cuivre encore trop bas pour investir dans les mines

14.04.2021
+

La fonderie Liberty Aluminium du Poitou dans la tourmente

13.04.2021
+

Métaux non-ferreux : le FMI peine à convaincre le marché

13.04.2021
+
Compte Client