Retour
déchets métaux

déchets métaux prix

Déchets & seconde fusion / lingot d'alu : la panne

Posté par : Christophe Véron 12.04.2022 à 11h55

Malgré la relative bonne tenue des prix, les volumes collectés restent limités. Le constat vaut pour les chutes d’industrie, comme pour les apports à la bascule. Certains recycleurs notent également une activité très morne dans le secteur des DIB (déchets industriels banals). Autant d’éléments qui tendent à démontrer que la croissance économique reste à confirmer en termes de volumes… Le marché des lingots d’aluminium de seconde fusion est désormais grippé en Europe, faute de demande de la part des fonderies travaillant pour l’automobile. Chez Renault, les annulations de commandes sont à l’ordre du jour. Chez PSA (Stellantis), les reports s’enchaînent au fil des jours. La situation est identique en Allemagne et en Italie, indiquent des sources...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Zinc : moins d’offre, moins de demande : la progression des cours sera limitée

18.05.2022
+

Les aluminium d’affinage boudés

17.05.2022
+

Cuivre : les haussiers mis à rude épreuve

12.05.2022
+
Compte Client