Retour
déchets métaux

déchets métaux prix

Déchets & seconde fusion : trop vite, trop haut, le marché cale

Posté par : Christophe Véron 23.02.2021 à 11h20

La flambée des cours du cuivre, qui se rapproche désormais de son record historique de 10.190 dollars, a pour conséquence de littéralement tétaniser les transformateurs de déchets cuivreux qui sont dans l’impossibilité de répercuter le renchérissement de leurs intrants auprès de leurs clients en produits finis. « Certes, la baisse des stocks [de cuivre-ndlr] à travers le monde est de nature à expliquer en partie cette hausse. Mais un cuivre trop cher n’est pas forcément une bonne chose. On a déjà beaucoup de problèmes pour obtenir des assurances-crédits suffisantes chez nombre de nos interlocuteurs, ce n’est certainement pas cette hausse qui va arranger les choses », estimait lundi dernier un courtier français soupçonnant par ailleurs « une...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

VDM vent debout contre les propositions du LME

03.03.2021
+

La flambée des prix des métaux profite aux investisseurs mais pèse sur les industriels

03.03.2021
+

Métaux non-ferreux : écartelés entre prudence et optimisme

02.03.2021
+
Compte Client