Retour
cours des métaux

nickel progression prix

Fin de la dégringolade des cours pour le nickel sur le LME ?

Argus des Métaux

Posté par : Gaëlle Le Huérou 29.02.2024 à 14h30

Le nickel poursuit à la hausse en ce début d’après-midi, au cours d’une séance où il a atteint un sommet de plus de 2 mois, à l’idée qu’il aurait touché son seuil plancher, aidé par les craintes de tensions sur les approvisionnements. Le contrat à trois mois du nickel, sur le LME, affiche une progression de 0,6% à mi-séance, à 17.710 $/t. Il a culminé au cours de la matinée à 17.830 $/t, une valeur inédite depuis le 10 novembre 2023. Le Métal du Diable enregistre une hausse de 8,6% ce mois-ci - soit sa première progression mensuelle depuis juillet 2023. « Les acteurs du marché estiment que le nickel pourrait avoir atteint son seuil plancher. Le scenario de baisse touche peut-être à sa fin », suggère Dan Smith, directeur de recherche chez Amalgamated Metal Trading. Rappelons que le nickel s’est effondré de 45% en 2023, en raison de la faiblesse de la demande et la progression constante de la production indonésienne. « Si les cours se hissent à 18.000 $/t, 19.000 $/t ou même 20.000 $/t, nous assisterons à des liquidations et à des opérations de couverture. Difficile de penser que la hausse pourra s’étendre outre mesure », estime l’expert.

Le cuivre et l’aluminium progressent également : +0,3% à 8.475 $/t pour le premier et + 0,9% à 2.210 $/t pour le second.

Les autres métaux évoluent en territoire négatif, à l’image du plomb, qui cède 0,7%, à 2.068 $/t, après la hausse des stocks, ce jour, de 11.350 tonnes, à 181.225 tonnes - leur plus haut niveau depuis mai 2017.

LME : après l’emballement… la prudence

23.04.2024
+

Déchets & seconde fusion : hausses… poussives !

23.04.2024
+

Le nickel et l’étain a des sommets plurimensuels

22.04.2024
+