Retour
cours des métaux

métaux cuivre

Le cuivre évolue dans une gamme de prix serrée

Argus des Métaux

Posté par : Juliette Ulmann 07.02.2024 à 14h30

Alors que les célébrations pour le Nouvel An lunaire approchent, le ralentissement économique et le ralentissement de la demande en Chine pèsent sur les cours. Sur le LME, le cuivre pour livraison à trois mois a chuté après un rebond, lors de la séance précédente, qui n’a été que de courte durée. Son cours était de 8,376.5 $/t en fin de matinée. Le métal rouge a enregistré une baisse de 2,9 % cette année. « Le cuivre évolue dans une gamme de prix serrée ces derniers temps, le ralentissement économique chinois pesant sur le marché. La demande issue du secteur de l’énergie verte est toutefois prometteuse », a commenté Ewa Manthey, stratège pour ING. Les craintes concernant la demande affectent les cours à court terme : des remises record ont ainsi été accordée pour les contrats cash par rapport aux contrats à trois mois. Cette remise, appelée contango, était de 108.75 $ aujourd’hui. Lundi, elle a même atteint 112.26 $. Selon Manthey, il est peu probable que les cours du cuivre évoluent à la hausse avant que la Chine n’ait montré de signes tangibles de reprise économique. Ces signes pourraient n’apparaître qu’en mars, avec la publication des données de janvier-février.

Le zinc a chuté à un creux de 9 semaines, à 2,396.5 $/t, après l’arrivée de 9.900 t dans les stocks du LME à Singapour. Selon des analystes, un surplus de 300.000 t de zinc est attendu cette année. L’or évolue très peu, dans l’attente d’indices disséminés par la Fed.

Les menaces sur l’offre dopent le nickel

23.02.2024
+

Meilleure semaine en 7 mois pour le nickel

23.02.2024
+

Aurubis va mettre ses compétences environnementales au service de Codelco

23.02.2024
+