Retour
Grasberg, cuivre, or

cuivre or Grasberg

Grasberg au temps de la Covid-19

Posté par : Gaëlle Le Huérou 13.10.2020 à 12h20

Jakarta, Houston.– Alors que la pandémie de Covid-19 frappait l’Indonésie et que beaucoup d’ouvriers de la mine indonésienne de cuivre et d’or Grasberg étaient testés positifs, la direction a rapidement décidé de réduire au strict nécessaire le nombre d’employés pour maintenir la production.   Mais après plusieurs mois bloqués au dessus des nuages, isolés de leurs familles et dans l’impossibilité d’assister aux funérailles de leurs proches, les salariés ont bloqué le site pendant quatre jours au mois d’août pour obtenir la permission de quitter la mine. Des rotations hebdomadaires ont alors été organisées.   La situation sur le front de la Covid-19 s’est de nouveau dégradée. Les risques liés à la santé des salariés sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Le cuivre vert pour faire face à la crise [Aurubis]

21.10.2020
+

Métaux non-ferreux : regain d’optimisme chez les analystes

20.10.2020
+

Déchets / alu seconde fusion : toujours plus haut

20.10.2020
+
Compte Client