Retour
cours des métaux

déchets métaux prix

Inox et alu tirent leur épingle du jeu de massacre

Panorama des métaux secondaires

Posté par : Christophe Véron 13.02.2024 à 11h00

Pas grand-chose de neuf sous le soleil des métaux destinés à la seconde fusion. Les tonnages collectés sont désespérément faibles. Le zinc s’effondre, les batteries et le vieux plomb sont boudés, le cuivre décroche. Seules lueurs d’espoir : les inox, à qui l’on prédit un avenir brillant ; et l’aluminium d’affinage qui se prend à rêver d’un retour en grâce des moteurs thermiques… Sur le marché des déchets cuivreux, la chute du cuivre, mais aussi celle du zinc, ne sont pas sans effet. Les prix proposés par les acheteurs sont en très net retrait et suivent grosso modo la chute du métal primaire. « Déjà qu’on ne fichait plus grand-chose, mais là, franchement, nos téléphones ne sonnent plus du tout », se lamentait récemment un...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Coup de boost pour l’aluminium

21.02.2024
+

Déchets & seconde fusion : un manque cruel de visibilité

20.02.2024
+

Cuivre orienté à la baisse

19.02.2024
+
Compte Client