Retour
Ivanhoe, cuivre

Ivanhoe Mines cuivre déficit

Ivanhoe Mines : le marché du cuivre devra faire face à un déficit gigantesque

Conférence CESCO / Point de vue d’Ivanhoe Mines

Posté par : Gaëlle Le Huérou 13.04.2022 à 08h00

Depuis le début de l’histoire du cuivre, près de 700 millions de tonnes de métal rouge ont été produites. Robert Friedland, fondateur et président d’Ivanhoe Mines, estime qu’il faudra en produire autant au cours des 22 à 24 prochaines années pour répondre à la demande. Ce volume n’inclut toutefois pas les besoins liés à l’électrification des véhicules et aux énergies renouvelables.   Au vu des besoins croissants, Robert Friedland estime que le marché mondial du cuivre pourrait présenter un déficit d’au moins 5 millions de tonnes par an, voire jusqu’à 9 millions, à la fin de la décennie. « Nous sommes au-devant d’une crise pour le cuivre et d’autres matières premières critiques », a-t-il déclaré, lors de la conférence...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Opérations de maintenance pour le site d’Aurubis à Hambourg

11.05.2022
+

Matières premières : les importations plombées par la situation sanitaire

28.04.2022
+

Cuivre : Cochilco revoit à la hausse ses prévisions de moyenne 2022 et 2023

28.04.2022
+
Compte Client