Retour
cours des métaux

aluminium Guinée or

L’aluminium en mauvaise posture

Argus des Métaux

Posté par : Aline Lecuq 04.01.2024 à 14h30

 Les craintes qui pesaient sur l’offre en aluminium, ne sont plus d’actualité, ce qui explique en partie la déroute des cours de ce matin. En effet, une explosion en Guinée, producteur majeur de bauxite, avait fait craindre une interruption des expéditions au départ du pays. La semaine dernière, les cours du métal léger s’étaient propulsés à un sommet de 8 mois. Cette flambée des cours était alimentée par les fonds CTA, qui sont souvent gérés par des programmes informatiques, d’après Alastair Munro, stratège chez Marex. Il précise que, d’après ses sources, aucun problème d’acheminement de la bauxite n’est à déplorer en Guinée. Selon lui, les opportunités d’arbitrage entre le LME et la Chine ont disparu, ce qui explique également les mauvaises performances de l’aluminium.

Sur le LME, l’aluminium a chuté de 1,5 % depuis l’ouverture, tandis que le cuivre a reculé de 0,5 %. Le repli du dollar index a toutefois permis de limiter les pertes.

L’or a rebondi et s’est ainsi éloigné du creux de 2 semaines où il était tombé hier. Le métal jaune a profité d’un léger tassement du dollar, qui a dynamisé la demande des investisseurs, en attendant le dernier rapport de l’emploi américain. « Nous prévoyons plusieurs baisses des taux d’intérêt américains cette année, ce qui relancerait à la fois la demande physique et la demande des investisseurs via les ETF. Nous tablons sur un cours à 2.250 $/once d’ici à la fin de l’année », a indiqué Giovanni Staunovo, analyste chez UBS. 

Le nickel poursuit sa course

22.02.2024
+

Hydro : sans demande, pas de redémarrage des capacités européennes d'aluminium

21.02.2024
+

Coup de boost pour l’aluminium

21.02.2024
+