Retour
cours des métaux

L’immobilier chinois sape les cours du zinc

Argus des Métaux

Posté par : Gaëlle Le Huérou 08.02.2024 à 14h30

Fragilisé par les difficultés du secteur immobilier chinois et l’augmentation des stocks du LME, le zinc a plongé à 2.387 $/t, son point le plus bas depuis le 11 décembre. « Les craintes en lien avec le secteur immobilier chinois sont plus vives, ce qui est préoccupant, estime Dan Smith, directeur de recherche pour Amalgamated Metal Trading. Les marchés exposés au secteur immobilier chinois souffrent, ce qui explique pourquoi le zinc en particulier a été impacté ces derniers jours et durant le mois écoulé ». Le métal a abandonné 2,4% en l’espace d’une semaine et 4,7% le mois dernier. Le zinc est principalement utilisé pour galvaniser l’acier et la moitié de la demande provient du secteur de la construction. La faiblesse de la consommation de zinc apparaît également au niveau des stocks, lesquels ont gonflé de 14% au cours des 10 derniers jours.

Également pénalisé par les déboires du secteur immobilier chinois, le cuivre recule de 0,3%, à 8.288 $/t. « S’agissant du cuivre, nous avons un contexte haussier sous-jacent empêché par les inquiétudes concernant la Chine », poursuit Dan Smith. Les métaux sont, d’autre part, impactés par le renforcement du dollar, consécutif aux arguments multiples avancés par les responsables de la Réserve fédérale américaine pour signifier qu’il n’y a pas d’urgence à abaisser les taux.

A contre courant, l’étain connaît une hausse de 1%, à 25.745 $/t. Sa robustesse découle de la chute des exportations indonésiennes.

Les menaces sur l’offre dopent le nickel

23.02.2024
+

Meilleure semaine en 7 mois pour le nickel

23.02.2024
+

Aurubis va mettre ses compétences environnementales au service de Codelco

23.02.2024
+