Retour
cours des métaux

cuivre Chine demande

La demande chinoise toujours décevante

Argus des Métaux

Posté par : Aline Lecuq 01.03.2024 à 14h30

Le cuivre a battu en retraite au cours de la matinée, mis à mal par les chiffres montrant une nouvelle contraction de l’activité manufacturière chinoise, qui ravivent les incertitudes concernant les perspectives de demande.       A Londres, le cours du cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4% depuis l’ouverture, et se négocie à 8.467 $/tonne en ce début d’après-midi.

L’indice PMI chinois est ressorti à 49,1 en février, mois durant lequel l’activité a été mise à l’arrêt pendant une semaine, à l’occasion des congés du Nouvel An lunaire. Cet indicateur est toutefois temporisé par l’enquête de Caixin/S&P Global, qui a révélé que l’activité des petites et moyennes entreprises avait progressé de manière constante, sur fond de niveau de production et de nouvelles commandes en hausse. « Dans l’ensemble, le secteur manufacturier chinois manque toujours de robustesse », juge un négociant en métaux.

L’immobilier chinois, un consommateur de métaux de premier plan, est en crise depuis un certain temps. « Les secteurs de l’immobilier et des infrastructures restent des piliers pour la demande en métaux, mais leur activité va continuer de se contracter et la demande à l’importation en métaux également », avertit Tom Price, analyste chez Liberum.

Le marché espère de nouvelles mesures chinoises, à l’issue de la réunion parlementaire annuelle, organisée la semaine prochaine.

Au seuil des 10.000 $ le cuivre reprend son souffle

23.04.2024
+

Prises de bénéfices

23.04.2024
+

L’étain à l’assaut des sommets

22.04.2024
+