Retour
exploitation sous-marine

cuivre zinc Norvège

La Norvège étudie la piste de l’exploration marine

Posté par : Gaëlle Le Huérou 19.01.2021 à 16h11

La Norvège, qui a tiré sa richesse de l’exploitation du gaz et du pétrole en mer, envisage désormais de s’attaquer aux fonds marins pour en extraire les métaux nécessaires à la transition écologique. Le gouvernement norvégien pourrait, dès 2023, autoriser des entreprises à sonder les fonds marins, a fait savoir le ministère des Energies et du Pétrole - ce qui pourrait faire du pays l’un des premiers à exploiter les ressources marines, ceci  alors que les besoins en métaux des secteurs des véhicules électriques, des énergies éoliennes et solaires vont croître de manière significative au cours des prochaines années. La Norvège a mené, pendant trois ans, des expéditions marines qui ont permis de découvrir des gisements de cuivre, de zinc, de cobalt,...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Glencore vend ses actifs sud-américains dans le zinc, le plomb et l'argent

05.03.2021
+

La flambée des prix des métaux profite aux investisseurs mais pèse sur les industriels

03.03.2021
+

Métaux non-ferreux : écartelés entre prudence et optimisme

02.03.2021
+
Compte Client