Retour
cours des métaux

cuivre aluminium Argus des Métaux

Argus des Métaux - Le complexe pâtit des perspectives de demande

Posté par : Aline Lecuq 26.09.2022 à 14h40

Une vague de ventes, générée par les craintes de ralentissement économique mondial, le tassement de la demande, la robustesse du dollar et la hausse des stocks du LME, a fait reculer le cuivre à un niveau plus vu depuis 2 mois ce matin. Le cours pour livraison à 3 mois a ainsi baissé de 0.9 % depuis l’ouverture. Au cours de la matinée, il avait plongé à 7.292,5 $/tonne, un niveau inédit depuis le 21 juillet dernier. 

Les déclarations de l’OCDE se sont révélées plutôt alarmantes, puisque l’organisation a indiqué que le ralentissement de la croissance mondiale entraîné par la guerre en Ukraine risquait d’être plus important que prévu et qu’aucun pays ne serait épargné.

L’aluminium s’est enfoncé à un plus bas de 18 mois, à 2.139 $/tonne, soit une chute de 50 % depuis son record de 4.073,50 $ atteint peu de temps après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Les coupes de production en Europe, liées à la flambée des prix de l’énergie, ont dopé les cours pendant plusieurs mois, mais le ralentissement de la croissance va freiner la consommation et donc les cours.

Mauvaise performance également pour le plomb, qui a reculé de 1.4 %, à 1.779 $/tonne, un niveau plus vu novembre 2020, mais aussi pour le nickel qui dévisse de plus de 5 %, à 22.170 $/tonne.

A l’image des métaux de base, l’or souffre de la fermeté du dollar et se négocie à son plus bas niveau depuis 2 ans et demi.

 

Argus des Métaux - Le cuivre reste bien orienté

02.12.2022
+

Argus des Métaux - le cuivre garde le cap

02.12.2022
+

Argus des Métaux - Le cuivre se concentre sur les facteurs haussiers

01.12.2022
+