Retour
cours des métaux

cuivre dollar or

Le dollar reste un frein pour le cuivre

Argus des Métaux

Posté par : Aline Lecuq 16.01.2024 à 14h30

Le cuivre a continué de souffrir du renforcement du dollar au cours de la matinée. Sur le LME, son cours pour livraison à 3 mois a reculé de 0,2 % depuis l’ouverture et se négocie à 8.363 $/tonne en ce début d’après-midi. « Le marché a souffert des commentaires de membres de la BCE, hier, selon lesquels l’inflation pourrait empêcher la banque de réduire les taux d’intérêt cette année », souligne Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank. Ces déclarations ont contribué à propulser le dollar index à un pic d’un mois.

« Face à ces turbulences, le cuivre s’en sort plutôt bien. Les espoirs de nouvelles mesures de soutien en Chine jouent également un rôle », ajoute-t-il, faisant référence aux rumeurs selon lesquelles la Chine envisagerait une nouvelle émission de dette, à hauteur de 139 milliards de dollars.

Le cuivre a chuté de 4% depuis son sommet de près de 5 mois touché le 28 décembre dernier. D’après Ole Hansen, le cours attirerait de nouveaux acheteurs s’il s’approchait des 8.400 $/tonne.

A Shanghai, le contrat le plus échangé (échéance mars) a clôturé la séance quasi inchangé, à 67.810 yuans (9.440,21 $) la tonne.

Le raffermissement du dollar a fait refluer l’or ce matin, dans un marché attentiste avant les déclarations de plusieurs membres de la Réserve fédérale américaine. « L’or manque de d’opportunités de progression, en raison notamment de la fermeté du dollar et des rendements obligataires américains », estime un analyste.

Meilleure semaine en 7 mois pour le nickel

23.02.2024
+

Aurubis va mettre ses compétences environnementales au service de Codelco

23.02.2024
+

Le nickel poursuit sa course

22.02.2024
+