Retour
cours des métaux

Le marché cherche à mesurer l’impact réel du coronavirus

Posté par : Christophe Véron 18.02.2020

L’inquiétude reste vive quant aux effets du coronavirus sur l’activité économique chinoise, et donc sur la demande en métaux au sein de la deuxième économie mondiale. Cette inquiétude a été ravivée en fin de journée lundi 17 février, quand le groupe Apple a averti qu’il n’atteindrait vraisemblablement pas ses prévisions de résultats pour le trimestre clos à fin mars (entre 63 et 67 milliards de dollars de CA), et ce en raison de l’épidémie qui affecte la fabrication de ses iPhones comme la demande pour ses produits. Bien que les usines chinoises qui fabriquent l’i- Phone et d’autres produits électroniques de la marque à la pomme ont commencé à rouvrir, le retour à des conditions normales de production est plus lent que prévu, a expliqué la firme...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Zinc : des stocks « cachés » à l’origine de la hausse des cours

24.11.2020
+

Métaux mineurs : les coûts de transport propulsent le manganèse à des sommets

24.11.2020
+

Métaux non-ferreux : le cuivre en route pour des sommets

24.11.2020
+
Compte Client