Retour
cours des métaux

Chine inflation US métaux non-ferreux

Les métaux bien orientés sur le LME avant la publication de données US et chinoises

Argus des Métaux

Posté par : Gaëlle Le Huérou 11.03.2024 à 14h30

Le cours du cuivre évolue en territoire positif en ce début d’après-midi à Londres, où les opérateurs attendent les chiffres relatifs aux attributions de crédits en Chine, un indicateur de la demande, et les chiffres de l’inflation américaine, qui dictera la conduite de la Réserve fédérale américaine. Le contrat à trois mois du métal rouge enregistre, l’issue de la matinée une progression de 0,5% à 8.618 $/t. Le métal, vu comme un indicateur majeur de la santé économique, a atteint un sommet de 5 semaines vendredi 8 mars, à 8.689 $/t. « Le marché est attentiste, avant la publication des données en Chine et aux Etats-Unis », constate un trader, ajoutant que le métal bénéficie du recul des stocks du LME. Ces derniers ont fondu de plus de 30% depuis fin décembre, à 110.850 tonnes ce jour. Cette donnée, de nature à soutenir les cours, est cependant contrebalancée par la hausse des stocks du Shanghai Futures Exchanges, qui renferment 239.245 tonnes, contre 30.000 tonnes début janvier.

D’autre part, les fonds, moins baissiers concernant le nickel, ont permis à celui-ci de rependre de la hauteur. A mi-séance, il affiche une progression de 0,7% à 18.140 $/t. Le Métal du Diable a mis fin à 2 ans de baisse continue. Il est porté par la perspective d’un tassement de l’excédent de marché. Le zinc est, pour sa part, en hausse de 0,8% à 2.547 $/t, l’aluminium s’apprécie de 0,3% à 2.246 $/t, le plomb de 0,8% à 2121 $/t, et l’étain de 0,2% à 27.565 $/t. L’or évolue lui à l’équilibre, à 2.176 $/once, après avoir atteint une série de records la semaine passée.

Le nickel et l’étain a des sommets plurimensuels

22.04.2024
+

Aurubis convaincu du potentiel haussier du métal rouge

22.04.2024
+

Le complexe bien orienté

18.04.2024
+