Retour
cours des métaux

Fonderie Lorraine Mercedes aluminium

Mercedes retient Fonderie Lorraine pour sa gamme EQ

Posté par : Christophe Véron 06.01.2020

Metz.- Spécialisée dans la fabrication de pièces complexes en aluminium injecté pour boîtes de vitesses automatiques et éléments de moteurs, l’entreprise Fonderie Lorraine a été retenue par Mercedes pour réaliser les carters moteurs de la gamme EQ dont le SUV électrique qui sera assemblé à Hambach à partir de l’automne 2020.

Ce contrat va entraîner un chiffre d’affaires de plus de 15 millions d’euros par an sur une période de sept ans. Soit 25% du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise.

Fondée en 1996 par le groupe allemand Honsel et basée à Grosbliederstroff, Fonderie Lorraine a été rachetée en 2010 par son client ZF qui souhaitait sécuriser sa chaîne d’approvisionnement. Depuis le 1er janvier 2017, l’entreprise forme une joint-venture entre ZF Friedrichshafen AG et Voit Automotive GmbH. Ce dernier, spécialiste des pièces de moulage aluminium à forte valeur ajoutée et fournisseur international pour l’automobile, détient 51 % des parts de Fonderie Lorraine.

Pour mémoire, Fonderie Lorraine a acquis un savoir-faire reconnu en tant que fournisseur du carter moteur de la Zoé de Renault. Mais pour Mercedes, le volume sera 7 à 10 fois supérieur. On parle de 20.000 pièces en 2020, 80.000 en 2021 et 175.000 en 2022 pour le carter avant et 10.000 pièces en 2021, 40.000 en 2022 et 85.000 en 2023 pour la partie arrière d’une variante du SUV électrique. Pour atteindre ses objectifs, l’entreprise est en train d’investir 17 millions d’euros. Au programme : six nouvelles unités de finition, neuf machines d’usinage, deux machines de mesure 3D Zeiss, sans compter la machine de moulage sous pression de 2.500 tonnes, mise en service en octobre 2019.