Retour
métaux non ferreux

cuivre aluminium zinc

Métaux non-ferreux : le coronavirus compromet les velléités haussières

Posté par : Christophe Véron 22.09.2020

Le cours du cuivre a progressé ces derniers jours, atteignant un nouveau sommet en plus de deux ans, porté notamment par un indicateur économique favorable en Chine. Le cours du métal rouge a même franchi vendredi la barre des 6.800 dollars la tonne sur le London Metal Exchange (LME), un niveau plus vu depuis mi-juin 2018. « Les données sur la production industrielle en Chine au-delà des attentes » ont dopé le prix du cuivre dès le début de la semaine, a expliqué Fawad Razaqzada, analyste de ThinkMarkets. Selon le Bureau national des statistiques (BNS), la production industrielle a enregistré une hausse de 5,6% sur un an, après 4,8% en juillet et alors que les analystes de Bloomberg tablaient sur une hausse moins prononcée (+5,1%). De même, le mois...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Le cuivre vert pour faire face à la crise [Aurubis]

21.10.2020
+

Métaux non-ferreux : regain d’optimisme chez les analystes

20.10.2020
+

Déchets / alu seconde fusion : toujours plus haut

20.10.2020
+
Compte Client