Retour
cours des métaux

nickel France Nouvelle Calédonie

Nickel : Bruno Le Maire fixe l'échéance à fin mars

Plan de sauvetage de la filière calédonienne du nickel

Posté par : Gaëlle Le Huérou 28.03.2024 à 09h45

Bruno Le Maire, ministre français des Finances, a fixé à la fin du mois de mars l’échéance au terme de laquelle les producteurs néo-calédoniens devront se prononcer sur le plan de sauvetage de l'industrie du nickel, sachant qu’aucune offre améliorée ne leur sera proposée. Le gouvernement français est en discussion avec les trois producteurs de l’île du Pacifique Sud - KNS, Prony Resources et SLN - et les autorités calédoniennes depuis plusieurs mois pour sauver la filière, lourdement endettée, en raison des coûts de production élevés, de l’effondrement des cours du nickel en 2023 et de la concurrence indonésienne. « Je demande que le pacte sur le nickel soit signé d'ici à la fin du mois de mars, tel qu'il a été rédigé », a déclaré...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Nickel : des sociétés créent leurs propres indicateurs

03.04.2024
+

Les primes sur l’aluminium portées par les tensions sur l’offre

02.04.2024
+

Le dollar plombe le complexe

22.03.2024
+
Compte Client