Retour
cours des métaux

Prony Resources nickel Npuvelle Calédonie

Nickel : la France va accorder un prêt conditionné de 140 M€ à Prony Resources

La France va mettre à disposition de Prony Resources 140 millions d’euros de lignes de crédit, pour lui éviter la cessation de paiement à la fin du mois et lui permettre « de tenir jusqu’en 2026 », a précisé Sonia Backès, présidente de la province du Sud, où est implantée l’usine. Le groupe opère l’une des trois usines de nickel de la Nouvelle Calédonie.

Posté par : Gaëlle Le Huérou 23.02.2024 à 16h00

Par ailleurs, le gouvernement tente de négocier avec les producteurs un plan de sauvegarde de la filière calédonienne, mise à mal par les coûts de production, les tensions géopolitiques et la chute des cours du Métal du Diable l’an dernier. La délivrance des prêts est conditionnée à la signature du plan de sauvegarde. Une fiduciaire - représentant 74% de Prony Resources regroupant les 19% de participation de Trafigura, les 30% de Prony Resources et les 25% (sur les 30%) de la Société de participation minière du Sud calédonien SPMSC - va être constituée pour être cédée à un repreneur potentiel d’ici à mars 2025. Par ailleurs, Prony Resources va bénéficier d’une subvention annuelle de 40 millions d’euros qui lui permettra de faire face aux coûts...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Le nickel et l’étain a des sommets plurimensuels

22.04.2024
+

Les primes sur les métaux de base impassibles face aux interdictions américaine et britannique

22.04.2024
+

Cuivre : la demande se redresse, l’offre se resserre

16.04.2024
+
Compte Client