Retour
cours des métaux

cuivre nickel métaux

Le dollar se relève et le nickel étend ses gains

Argus des Métaux

Posté par : Juliette Ulmann 29.11.2023 à 14h30

Relâchement pour les cours du cuivre, heurtés par la vigueur du dollar et les craintes persistantes concernant l’économie chinoise. Le nickel, lui, étend ses gains.

Sur le LME, le cuivre pour livraison à trois mois perd 0,1 % à 8.466 $/t. Lors de la séance précédente, il avait gagné 1,3 % en raison de perturbations dans plusieurs mines. Ces perturbations « pourraient restreindre l’approvisionnement en cuivre, une perspective qui donne le la pour 2024 », commente Ole Hanson, stratège pour Saxo Bank. « Les cours sont relativement stables pour le moment, mais la tendance est indéniablement à la hausse », poursuit-il. Selon des analystes, la baisse de production, notamment au Panama et au Pérou, pourrait faire passer le marché mondial du cuivre en déficit en 2024. La Cour suprême panaméenne a déclaré inconstitutionnel le contrat de First Quantum pour la mine de Cobre, et le président du pays a annoncé quelques heures plus tard que la mine serait fermée. Au Pérou, le syndicat des travailleurs a indiqué que la grève « illimitée » déclarée sur le site de Las Bambas prendrait fin jeudi.

Le rebond du billet vert, qui se relève d’un creux de trois mois, pèse sur les cours. L’or est concerné par cette chute, mais se maintient grâce aux perspectives d’abaissement des taux.

A Shanghai, le nickel a bondi. Investisseurs et traders ont clôturé leurs positions courtes après des annonces en provenance d’Indonésie concernant le mécanisme de fixation des prix.

Meilleure semaine en 7 mois pour le nickel

23.02.2024
+

Aurubis va mettre ses compétences environnementales au service de Codelco

23.02.2024
+

Nickel : la France va accorder un prêt conditionné de 140 M€ à Prony Resources

23.02.2024
+