Retour
cours des métaux

Chine Covid-19

Panorama des métaux industriels

Un espoir : la situation semble s’améliorer en Chine

Posté par : Christophe Véron 17.03.2020

Nouveau lundi noir pour les métaux qui, à Londres, ont attaqué cette semaine sur une note franchement négative alors que plusieurs membres du London Metal Exchange siégeant sur le ring (là ou se tiennent les échanges physiques à la bourse) étaient détectés positifs aux coronavirus.  Le cuivre sur une semaine perd ainsi près de 400 $, pour venir flirter avec les 5.200 $. Il évolue désormais à son plus bas depuis novembre 2016. En cumulé depuis le sommet de huit mois atteint mi-janvier (6.343 dollars), le métal rouge a perdu 18%.  Même constat pour le cours de l'aluminium qui a touché, jeudi dernier, un plus bas depuis octobre 2016, à 1.644 $ la tonne, sous l'effet du recul attendu de la demande chinoise en 2020. « Les cours de l'aluminium...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Zinc : des stocks « cachés » à l’origine de la hausse des cours

24.11.2020
+

Métaux mineurs : les coûts de transport propulsent le manganèse à des sommets

24.11.2020
+

Métaux non-ferreux : le cuivre en route pour des sommets

24.11.2020
+
Compte Client