Retour
cours des métaux

métaux cuivre prix

Pas de relance chinoise, les métaux en berne

Argus des Métaux

Posté par : Juliette Ulmann 05.03.2024 à 08h30

Déception pour les courtiers : les sessions parlementaires chinoises ont débuté et pour le moment, aucun plan de relance n’est à l’ordre du jour. Résultat, les cours de la plupart des métaux de base sont en berne.

Sur le LME, le cuivre pour livraison à trois mois recule de 0,4 % à 8,506.50 $/t. Sur le ShFE, le contrat le plus échangé (échéance avril) a gagné 0,1 % à 69.060 yuan/t (9,594.86 $). Sur le LME, le nickel et l’étain enregistrent les baisses les plus importantes (1,3 % et 1 % respectivement). Aluminium et plomb reculent de 0,5 %.

Investisseurs et courtiers espèrent que la Chine annoncera des mesures de relance afin de stimuler la croissance économique et la consommation de métaux. Cette dernière est particulièrement morose depuis les célébrations du Nouvel An lunaire. Pour le moment, Pékin a fixé un objectif de croissance, pour 2024, à 5 %. Cet objectif, conforme aux attentes des participants, ne favorise pas le goût du risque sur les marchés boursiers chinois et asiatiques. Les sessions parlementaires chinoises dureront jusqu’au 11 mars.

Sur le LME, le plomb cash bénéficie désormais d’une remise de 15.95 $/t par rapport au contrat pour livraison à trois mois. Il s’agit de l’écart le plus important depuis le 18 janvier dernier. Les stocks du métal comptent 183.100 tonnes, soit un niveau plus vu depuis mai 2017.

LME : après l’emballement… la prudence

23.04.2024
+

Déchets & seconde fusion : hausses… poussives !

23.04.2024
+

L’étain à l’assaut des sommets

22.04.2024
+