Retour
cours des métaux

primes aluminium

Primes / Aluminium

Touchées par la baisse de la consommation

Posté par : Gaëlle Le Huérou 26.03.2020

Rotterdam.- En Europe, où la chaîne logistique est perturbée et où de nombreuses usines consommatrices ont temporairement fermé, le niveau de liquidité a chuté et en particulier en Italie, foyer européen de Covid-19. Les camions commencent à avoir des difficultés pour se rendre jusqu’aux ports italiens.

« En Lombardie, c’est comme en Chine, tout est fermé », commente un  trader. Dans le Nord du continent, la demande est également très faible. Seuls les lingots P1020 non dédouanés échappent à la baisse des primes : elles demeurent inchangées entre 100-110 $/t, départ entrepôts de Rotterdam. Les primes sur le métal dédouané reculent de concert aux Pays-Bas, en Italie et en Espagne.

La panique commence aussi à gagner le continent américain. La menace de la propagation du coronavirus aux Etats-Unis, où le nombre de cas commence à se multiplier sérieusement, pèse sur le sentiment de marché. Les primes ont, de ce fait, chuté à 11.5-13.5 cents/lb dans le Midwest, leur plus bas niveau depuis le 5 février 2018, soit environ un mois avant que le Président américain n’impose des droits sur les importations d’aluminium. Les primes étaient restées inchangées depuis le 28 février 2020, à 13.5-14.5 cents/lb. La semaine dernière, les constructeurs automobiles tels que General Motors, Ford et FCA, implantés dans la région de Détroit, ont annoncé la suspension de leurs productions.