Retour
Rotterdam, métaux

cuivre zinc aluminium

Primes : des conditions difficiles pour le cuivre et le zinc

Posté par : Gaëlle Le Huérou 25.10.2021 à 18h00

Rotterdam.– Alors que la tendance s’est inversée pour l’aluminium (sauf pour les billettes) et l’étain, les primes nouées sur le cuivre et le zinc restent fermes, compte tenu des tensions sur l’offre.   Aluminium : c’est la chute Les primes sont sous pression dans le nord du continent, en raison de la backwardation. Celles nouées sur les lingots P1020 dédouanés, départ entrepôts de Rotterdam, ont dévissé entre le 19 et le 22 octobre de 25-30 $ (soit une baisse de 7,86 $/t) à 315-330 $/t - leur niveau de juillet. « Les opérateurs ne veulent pas reconduire leurs contrats de 2022 dans ce contexte de backwardation. Et au vu de leurs stocks conséquents, ils préfèrent réduire leur exposition », indique un trader. Si les contrats comptant et...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Des hausses de primes très marquées, hormis pour le nickel et l’étain

17.01.2022
+

Le métal léger s'envole

11.01.2022
+

Europlasma va lancer une production de bouteilles de gaz en aluminium

11.01.2022
+
Compte Client