Retour
cours des métaux

cuivre aluminium étain

Prises de bénéfices

Argus des Métaux

Posté par : Aline Lecuq 23.04.2024 à 14h30

 Le cuivre a battu en retraite ce matin, suite aux prises de bénéfices des fonds d’investissements, et des opérations de couverture par les producteurs, après l’envolée spéculative des cours à leur plus haut niveau depuis deux ans.

A Londres, le cours du cuivre pour livraison à trois mois affiche des pertes de 1,4% depuis l’ouverture, à 9.688 $/tonne, soit 300 $ de moins que son sommet atteint hier. Il a progressé de 9% depuis le début du mois.

« Les métaux progressaient bien trop rapidement. Les fonds empochent leurs bénéfices et certains opérateurs cherchent à couvrir leurs positions », explique Dan Smith, chef des recherches chez Amalgamated Metal Trading. Les compagnies minières couvrent leurs positions en vendant leur production en avance lorsque les cours grimpent.

L’étain a dévissé de près de 6% depuis ses pics de la veille, et évolue actuellement autour de 32.200 $/tonne.

L’aluminium est en repli de 2,4%, à 2.586 $/tonne. L’écart entre son cours comptant et son cours trois mois est passé en backwardation, ce qui suggère des tensions sur l’approvisionnement immédiat. Environ 70% des stocks d’aluminium, soit 345.300 tonnes, sont préparés pour être livrés. « Nous n’avions pas vu de backwardation sur le marché de l’aluminium depuis longtemps. Mais il s’agit davantage de tensions artificielles, liées à la bataille qui oppose les investisseurs longs et les investisseurs courts pour se procurer du métal », estime Dan Smith.

L’or se négocie à 2.301 $ (-1,1%).

Le marché marque une pause

24.05.2024
+

La demande chinoise préoccupe le marché

24.05.2024
+

Glencore prolonge son contrat d'approvisionnement en aluminium avec Rusal

24.05.2024
+