Retour
cours des métaux

Métaux critiques Grande-Bretagne

Conférence sur les mineurs - Sheffield

Posté par : Aline Lecuq 15.04.2022 à 12h00

La demande en métaux mineurs va continuer de croître dans les années à venir, en raison notamment de la décarbonation, ce qui conditionne la stratégie du Royaume-Uni vis-à vis des métaux critiques, d’après Matt Hatfield, chef de la division métaux critiques de l’association internationale des métaux mineurs, qui s’est exprimé lors de la Conférence internationale sur les métaux mineurs, qui s’est tenue du 10 au 13 avril, à Sheffield en Grande Bretagne.  Le cuivre, le lithium, le nickel, le manganèse, le cobalt et le graphite font partie des métaux considérés comme essentiels, par le gouvernement britannique, pour la transition vers des énergies plus propres. « De nouveaux métaux destinés aux batteries, aimants et panneaux photovoltaïques sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Au vu d’un bon 1er semestre, Aurubis revoit à la hausse son objectif annuel

19.05.2022
+

Zinc : moins d’offre, moins de demande : la progression des cours sera limitée

18.05.2022
+

L’aide aux industries électro et gazo-intensives disponible en juin

18.05.2022
+
Compte Client