Retour
cours des métaux

cuivre zinc or

Suspension de la production à Budel : le zinc rebondit

Argus des Métaux

Posté par : Aline Lecuq 15.01.2024 à 14h30

Les cours du cuivre ont reflué ce matin, sous l’effet d’un raffermissement du dollar, tandis que les craintes concernant la demande chinoise étaient ravivées par la décision, inattendue, de la banque centrale du pays de laisser ses taux inchangés.

De son côté, le zinc a bondi à 2.615 $/tonne, un niveau inédit depuis le 3 janvier dernier, après l’annonce par Nyrstar de l’arrêt des opérations sur son site de Budel (Pays-Bas), à partir de la seconde quinzaine de janvier. Les négociants estiment que cette décision s’explique par le niveau élevé des coûts de l’énergie. Ils avertissent que les conditions de marché difficiles pourraient, à terme, générer des tensions sur l’offre. La capacité de production du site néerlandais s’élève à 315.000 tonnes de zinc. L’offre mondiale totale est estimée à environ 14 millions de tonnes cette année.

« Le dollar est un facteur majeur pour les métaux de base, et le marché a été déçu par la décision de la banque centrale chinoise », résume un négociant, qui ajoute que l’activité est réduite par l’absence des opérateurs américains, en raison d’un jour férié.

Les acteurs du marché attendent plusieurs indicateurs chinois, qui seront publiés mercredi, notamment les chiffres des investissements, de la production industrielle, du PIB et des prix des logements. Ils pourraient contribuer à évaluer les perspectives de demande du pays.

Profitant de son statut de valeur refuge, l’or s’inscrit en hausse de 0,2%, à 2.053 $/once.

Meilleure semaine en 7 mois pour le nickel

23.02.2024
+

Aurubis va mettre ses compétences environnementales au service de Codelco

23.02.2024
+

Le nickel poursuit sa course

22.02.2024
+