Retour
cours des métaux

cuivre Chine déficit

Une mesure chinoise bien accueillie, mais jugée insuffisante

Argus des Métaux

Posté par : Aline Lecuq 20.02.2024 à 14h30

 Le cuivre est reparti à la hausse au cours de la matinée, après l’annonce de la réduction des taux des prêts immobiliers chinois. Ses gains restent toutefois limités, alors que les investisseurs attendent davantage de soutien à l’économie de la part du gouvernement.

A Londres, le cuivre pour livraison à trois mois affichait une progression de 0,6% en milieu de matinée, autour de 8.480 $/tonne. Il a depuis légèrement fléchi et se négocie à 8.463 $/tonne en ce début d’après-midi. Il enregistre un rebond de 4,4% depuis son creux de trois mois touché le 9 février dernier.

La Chine a procédé à une baisse sans précédent de son taux préférentiel de prêt à cinq ans, lequel influence le coût des emprunts immobiliers. « Cet abaissement des taux, plus conséquent que prévu, est clairement une bonne nouvelle, mais le marché attend davantage de la banque centrale », souligne Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank. « Je pense que les acteurs du marché sont également dans l’attente des résultats des compagnies minières, afin de d’essayer d’évaluer les perspectives », ajoute-t-il.

Les analystes prévoient un déficit en cuivre pour cette année, l’offre n’étant pas aussi robuste que ce qui était estimé précédemment. En cause notamment, la fermeture de la mine de First Quantum, au Panama, et les révisions à la baisse des objectifs de production de plusieurs compagnies minières, à l’instar de Vale ou Anglo American

Le complexe repart à la hausse

12.04.2024
+

Le cuivre caracole à des pics plus vus depuis 2022

12.04.2024
+

Inflation américaine : le cuivre accuse le coup

11.04.2024
+