Retour
cours des métaux

nickel Vale Nouvelle-Calédonie

Vale se désengage du projet Goro et met le cap vers l’Indonésie

Posté par : Gaëlle Le Huérou 06.12.2019

Nouméa.– Le groupe brésilien Vale réfléchit aux moyens de se désengager de ses actifs néo-calédoniens où il rencontre des difficultés. Pour autant, il prévoit de développer ses actifs dans le nickel dont la demande est attendue en hausse dans le secteur des batteries de véhicules électriques. Ce désengagement se traduira par une charge de dépréciation de 1,6 milliard de dollars sur le quatrième trimestre. Il y a un an, le producteur avait dévoilé un programme d’investissement de 500 millions de dollars dans la mine Goro, dans laquelle il détient des parts, faute d’avoir pu trouver un partenaire financier. Mais mercredi 4 décembre, le directeur financier du site Luciano Siani a fait savoir que Vale abandonnait le projet en raison de difficultés techniques,...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Métaux non-ferreux : le cuivre en route pour des sommets

24.11.2020
+

Métaux non-ferreux : vaccins… le marché veut y croire

17.11.2020
+

Bluejay et Rio Tinto forment une JV autour du projet de nickel Enonkoski

16.11.2020
+
Compte Client