Retour
cours des métaux

aluminium production excédent

Aluminium

Si la consommation s’est arrêtée, la production, elle, ne faiblit pas

Posté par : Gaëlle Le Huérou 31.03.2020

Londres.- Le plongeon des cours du métal léger à un plus bas de quatre ans (à 1.526,50 $/t) lundi 30 mars ne devrait pas suffire à convaincre les producteurs de fermer des capacités - en tous cas pas dans l’immédiat - et ce, même si la demande a chuté dernièrement. Les experts, tablent en conséquence sur un excédent de marché important cette année. Non seulement le redémarrage d’une fonderie est très long mais en plus il est très coûteux. Les producteurs évitent donc de mettre leurs usines à l’arrêt même s’ils perdent de l’argent. Les coûts d’électricité, qui ont chuté dans le sillage des cours du pétrole, représentent 40% des coûts de production. Les prix de l’alumine et du carbone ont également reculé. Si les baisses de coûts ont...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Métaux non-ferreux : le cuivre en route pour des sommets

24.11.2020
+

Primes : 2021 sous de meilleurs auspices

20.11.2020
+

Billettes d'aluminium : des progressions de primes portées par la demande

18.11.2020
+
Compte Client