Retour
Argus des Métaux

cuivre métaux

Argus des Métaux - La récession sera-t-elle timide ou franche ?

Posté par : Juliette Ulmann 29.12.2022 à 14h45

Le cours du cuivre pâtît de la vague de contaminations qui sévit en Chine et des craintes concernant une potentielle récession mondiale. Sur le LME, le cuivre abandonne 0,6 %, à 8.389 $/t, après avoir atteint hier un pic de 2 semaines à 8.520 $/t.

« L’année 2023 s’ouvre avec des marchés en pleine réflexion : les participants tentent d’estimer l’impact du ralentissement économique sur la demande. Il est désormais évident qu’un certain nombre d’économies clés vont entrer en récession. La question n’est plus de l’ordre de la possibilité mais de la sévérité de la récession, estime Warren Patterson, analyste pour ING. En ajoutant au calcul les craintes concernant la faiblesse de la Chine, il devient fort probable que la demande dicte les prix au cours des premiers mois de 2023 ».  La levée des restrictions sanitaires en Chine, qui fait suite à des manifestations dans le pays, a pour conséquence un déferlement de contaminations. Les contaminations quotidiennes se comptent dans les millions, selon des experts internationaux. Des données concernant le PMI (purchasing managers’ index) sont attendues dans les prochains jours. Elles donneront des indices sur la demande en métaux.

L’or enregistre une légère hausse (+0,3 %). Les investisseurs attendent la publication des chiffres du chômage américain, à partir desquels ils tenteront d’estimer la réaction de la Fed. A la clé, un possible déclin du dollar, qui serait bénéfique à l’or.

 

L’Europe renforce ses liens avec l’Amérique du Sud dans les métaux

03.02.2023
+

Rusal développe sa verticalité

03.02.2023
+

Argus des Métaux - Le zinc en difficulté

03.02.2023
+