Retour
cours des métaux

Stocks bas Covid-19 Chine

Argus des Métaux - Le complexe tiraillé entre facteurs haussiers et baissiers

Posté par : Gaëlle Le Huérou 21.12.2022 à 09h00

Les évolutions sont contrastées ce matin à Londres, où les cours des métaux industriels sont tiraillés entre les facteurs haussiers, tels que la faiblesse du billet vert et des niveaux de stocks bas, et les facteurs baissiers, tels que la propagation très rapide de la Covid-19 en Chine, premier consommateur mondial de métaux. Le cuivre campe, en ce début de séance, en territoire positif : il progresse de 0,37%, à 8.384 $/t. L’aluminium s’apprécie lui de 0,7% à 2.389 $/t tandis que l’étain grapille 0,24% à 23.970 $/t. Les autres métaux évoluent dans le rouge, à l’instar du zinc qui cède 0,5% à 3.068 $/t, et du plomb qui abandonne 0,9% à 2.161 $/t. L’indice du dollar face au panier des principales devises a un peu progressé, profitant du repli de la devise japonaise, après le bond à un sommet de 4 mois hier, à l’annonce surprise du léger relèvement des taux la Banque Centrale du Japon. La devise chinoise abandonne elle aussi un peu de terrain face au dollar, en raison de la situation sanitaire de la Chine. D’autre part, les métaux, comme le cuivre, l’aluminium et le zinc, profitent de la contraction des stocks. Des menaces pèsent sur certaines productions : l’Indonésie prévoit d’interdire les exportations de bauxite à compter de juin 2023 et Norilsk Nickel pourrait réduire sa production de nickel de 10% l’année prochaine, selon Bloomberg.

 

Argus des Métaux - Le cuivre stationnaire

26.01.2023
+

Argus des Métaux - Le marché reprend son souffle

12.01.2023
+

Argus des Métaux - Le cuivre dynamisé par un espoir de reprise en Chine

09.01.2023
+