Retour
cobalt

cobalt Glencore Tesla

Cobalt : Tesla choisit Glencore

Posté par : Aline Lecuq 19.06.2020

Le constructeur automobile Tesla a choisi Glencore pour son approvisionnement en cobalt. Le géant américain achètera 6.000 tonnes de cobalt par an au groupe suisse. Le métal approvisionnera ses nouvelles usines de batteries, en Chine et en Allemagne. 


Les quantités ne sont pas particulièrement conséquentes pour le moment mais le métal viendra fatalement de République Démocratique du Congo (RDC). Tesla a donc fait fi de la mauvaise réputation qui entoure le métal congolais, entre soupçons de travail des enfants et minerai issu de zones de conflits. 


Les alternatives ne sont toutefois pas légion, des batteries électriques sans cobalt ont été mises au point mais leur rendement est, pour l’instant, plus faible. La RDC fournit 60 % du cobalt mondial, elle est donc incontournable. Tesla, qui compte multiplier par sept ses capacités de production dans les 10 années à venir, l’a bien compris. Il a toutefois tenu à s’assurer « que les minerais proviennent de mines qui respectent nos standards sociaux et environnementaux ». Pour Tesla, choisir Glencore pourrait traduire une volonté, d’une part, de contrôler la chaîne d’approvisionnement et, d’autre part, de sécuriser l’approvisionnement du minerai dont la disponibilité devient critique. Pour mémoire, la production de voitures électriques dévore 30 % du cobalt mondial.