Retour
cours des métaux

Cuivre

Le métal rouge n’est pas au bout de ses peines

Posté par : Gaëlle Le Huérou 23.03.2020

Alors que le cuivre a essuyé la semaine dernière l’une de ses pires performances en dix ans, les experts estiment qu’il n’est pas au bout de ses peines, l’épidémie de coronavirus n’ayant pas encore déployé tout son potentiel. Le 20 mars, le cours du cuivre a clôturé la semaine sur la valeur de 4.810 $/t, une valeur en recul de 11% sur la semaine au cours de laquelle il a décroché à un plus bas de trois ans, à 4.371 $/t. Les gouvernements prennent des mesures drastiques à travers le monde pour tenter d’enrayer la propagation du Covid-19. Le Chili et le Pérou viennent de prendre des mesures qui ont  entraîné la fermeture de grandes mines mondiales. Freeport McMoRan, qui opère dans ces deux pays a placé la mine Cerro Verde en opération de maintenance...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Zinc : des stocks « cachés » à l’origine de la hausse des cours

24.11.2020
+

Métaux mineurs : les coûts de transport propulsent le manganèse à des sommets

24.11.2020
+

Métaux non-ferreux : le cuivre en route pour des sommets

24.11.2020
+
Compte Client