Retour
Déchets de cuivre

Déchets de cuivre Chine quotas

Déchets de cuivre : la Chine pointée du doigt pour son manque de transparence

Posté par : Aline Lecuq 22.09.2020

L’ISRI, l’institut des industries de recyclage des déchets, a écrit un courrier au Bureau du représentant américain au commerce (USTR) pour dénoncer ce qu’il qualifie de manque de transparence de la Chine dans son projet de bannir les importations de déchets solides, dont les déchets de métaux, d’ici la fin de l’année. « La Chine n’a pas informé l’organisation mondiale du commerce (OMC) des interdictions d’importation » indiquait le courrier, précisant que « la première série d’interdictions appliquée début 2018, avait été déclarée à l’OMC, mais les interdictions d’importation suivantes, les standards excessivement stricts, les exigences complexes en matière de permis et les délivrances opaques de quotas n’ont pas fait...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

La Chine va taxer l’or contenu dans les anodes de cuivre importées

19.10.2020
+

Le marché du cuivre peut se reposer sur la Chine et les énergies vertes

12.10.2020
+

Métaux mineurs : les conditions d’achats de cobalt par le SRB se précisent

21.09.2020
+
Compte Client