Retour
déchets, cuivre

cuivre déchets lingot

Déchets & seconde fusion : l’offre à la peine

Posté par : Christophe Véron 13.07.2021 à 15h15

Au moins, la hausse de l’aluminium la semaine dernière aura-t-elle eu un impact positif sur le lingot de seconde fusion, arrêtant net la lente érosion de la cotation du DIN 226. Celui-ci s’offre même le luxe d’une légère remontée, de 10 euros la tonne, à 1940/1980 euros. La cotation AS9U3 publiée par La Tribune des Métaux fait pour sa part preuve de stabilité, à 1850/1900 euros. « On va rentrer dans le temps de la pause estivale. Ça ne veut pas dire que l’horizon s’éclaircit pour autant. C’est simplement le temps de la parenthèse, donc de la stabilisation en attendant de voir venir », résumait en début de semaine un opérateur français. Le fait est que les fondamentaux n’ont guère changé, pour le moment. On observe toujours des tensions sur...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Métaux de base : trop haut, trop vite ?

14.09.2021
+

Le Chili a besoin de 150 mds de $ pour doubler la production

09.09.2021
+

Chine : le dragon a du plomb dans l’aile

07.09.2021
+
Compte Client