Retour
déchets métaux

déchets métaux prix

Déchets & seconde fusion : dégradation

Posté par : Christophe Véron 26.04.2022 à 11h00

Le ciel s’est brusquement obscurci au-dessus du marché des vieux métaux. Il faut dire que d’un point de vue économique, géopolitique, social et médical les voyants passent du vert au orange un peu partout dans le monde. Avec pour conséquences immédiates, une baisse d’activité sur les chantiers de récupération et un recul significatif des cours des matières premières secondaires. A cet égard, le repli des prix des ferrailles, impactées par la baisse des produits sidérurgiques, n’est pas franchement pour rassurer les marchés… Le marché de l’aluminium poursuit ses errements. Le métal léger pâtit des conséquences de la pandémie de Covid en Asie, qui se solde par une croissance bien moins rapide qu’attendue. De même, les opérateurs s’inquiètent de...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Zinc : moins d’offre, moins de demande : la progression des cours sera limitée

18.05.2022
+

Les aluminium d’affinage boudés

17.05.2022
+

Cuivre : les haussiers mis à rude épreuve

12.05.2022
+
Compte Client