Retour
Copper Mark

LME standards métaux non ferreux

Des nouveaux standards pour commercer sur le LME à compter de 2023

Les représentants d’industrie s'accordent

Posté par : Gaëlle Le Huérou 16.02.2021 à 16h00

Londres.- Les organisations Copper Mark, International Lead Association (ILA), International Zinc Association (IZA) Nickel Institutes et Responsible Minerals Initiative (RMI) se sont entendues sur des standards communs pour répondre à la réglementation du London Metal Exchange (LME) sur les approvisionnements responsables - à laquelle les producteurs et les traders devront se conformer à compter de 2023.

 

Le LME vend plus de 500 « marques » de métaux provenant de 55 pays différents sur sa plateforme, lesquelles doivent répondre à des critères de qualité, de forme et de poids.

 

Les standards communs ont pour but de faciliter la tâche des producteurs de métaux. La conformité à ces standards sera évaluée par Copper Mark et RMI, au regard d’un processus d’assurance qualité. Mais au préalable, une tierce partie indépendante devra vérifier la conformité avec les standards de l’OCDE, nécessaire pour l’accès au LME.  Une application pilote de ces standards sera lancée cette année. « Les standards communs sont un aboutissement très important pour garantir que les pratiques d’approvisionnement des producteurs de cuivre, de plomb, de zinc et de nickel soient responsables. Elles font partie intégrante des attentes de Copper Mark en matière de production responsable et nous sommes impatients de travailler avec les producteurs sur la mise en œuvre de ces standards », a déclaré Michèle Brülhart, DG de Copper Mark.

 

« Les standards, établis conjointement par les organisations de l’industrie, seront applicables non seulement pour le zinc, mais aussi pour tous les métaux issus de la fusion du zinc, comme le plomb et l’indium », a commenté, de son côté, Andrew Green, DG d’IZA.

 

« Ces standards vont permettre aux producteurs de nickel qui s’y seront conformés d’avoir accès à la plateforme d’échanges de la bourse », a ajouté Hudson Bates, président de Nickel Institute.

 

Métaux non-ferreux : le FMI peine à convaincre le marché

13.04.2021
+

Cuivre : le marché continue d’y croire

06.04.2021
+

Métaux non-ferreux : le cuivre recule… malgré ses fondamentaux

30.03.2021
+