Retour
cours des métaux

métaux cuivre

Tendance du cuivre : deux salles, deux ambiances

Argus des Métaux

Posté par : Juliette Ulmann 18.03.2024 à 08h30

Deux tendances contraires pour le cuivre ce matin : les cours baissent à Londres tandis qu’ils ont atteint un niveau record à Shanghai. Les tensions sur l’approvisionnement font contrepoids face l’incertitude concernant la demande.

Sur le LME, le cuivre pour livraison à trois mois glisse de 0,3 % à 9,043.50 $/t tandis que sur le ShFE, le contrat le plus échangé (échéance mai) a gagné 0,8 % à 10,139.91 $).

Le cuivre du ShFE a atteint un pic, à 73.440 yuan/t (10,202.76 $), plus tôt dans la séance. Il est boosté par les potentielles réductions de production des fondeurs chinois. Toutefois, les stocks de cuivre du ShFE affichaient 286.395 tonnes la semaine dernière, soit leur niveau le plus élevé depuis avril 2020.

En Chine, la consommation reste feutrée. La production industrielle chinoise a augmenté de 7 % en janvier et février (par rapport à 2022), un score meilleur que prévu. Les ventes au détail ont, elles, progressé de 5,5 % par rapport à l’année passée. Le secteur immobilier reste embourbé dans des difficultés. Les investissements immobiliers ont chuté de 9 %. Le déclin se poursuit donc, mais à un rythme plus lent qu’au mois de décembre.

En Chine, au cours des deux premiers mois de 2024, la production d’aluminium a augmenté de 5,5 %, à 7,1 millions de tonnes, par rapport à l’année passée.

LME : après l’emballement… la prudence

23.04.2024
+

Alcoa formalise la vente éventuelle de San Ciprian

23.04.2024
+

Au seuil des 10.000 $ le cuivre reprend son souffle

23.04.2024
+