Retour
cours des métaux

ferro-nickel Larco

Ferro-nickel / Grèce : l’Etat grec vend sa participation dans la société Larco

Posté par : Gaëlle Le Huérou 28.01.2020

Athènes.– L’Etat grec a décidé de liquider ses 55% de participation dans la société Larco - l’un des plus grands producteurs de ferro-nickel en Europe - qu’il pourrait confier au fond de capital-investissement Global Special Opportunities Ltd (GSOL), qui a montré des marques d’intérêt, a indiqué le ministre de l’énergie Kostis Hatzidakis. La Banque nationale de Grèce détient 33,4% de parts et Public Power Corp (PPC) le reste.

                 « Larco est actuellement l’une des entreprises les moins performantes de Grèce. Elle est en difficulté depuis environ 35 ans », a rappelé Kostis Hatzidakis, ajoutant que « la Grèce est prête à aller jusqu’au bout du processus ». Les dettes de l’entreprise s’élèvent à plus de 400 millions d'euros (M€), dont 340 M€ d’électricité à PPC.

En outre, cette dernière ne dispose pas des licences environnementales requises. A ce titre, elle doit payer une amende 50 M€ pour violation des normes environnementales.

Par ailleurs, la Commission européenne a annoncé en novembre 2019 qu'elle amènerait la Grèce  devant la Cour de justice européenne pour avoir failli à récupérer les 135,8 M€ d'aides d'État versées illégalement à la société.

L’Etat grec compte scinder la vente : d’un côté la fonderie et de l’autre certaines mines du groupe. Larco produit environ 50 tonnes par jour de ferro-nickel, soit 18.000 à 20.000 tonnes annuellement - un approvisionnement qui pourrait bientôt être stoppé si aucun investisseur n’était trouvé. Le groupe emploie quelque mille personnes en Grèce.

Le ferro-nickel - un ferro-alliage de nickel et de fer - est principalement utilisé dans la production d'acier inoxydable, un secteur où la demande en nickel est attendue en baisse cette année, indique le cabinet de conseil chinois Antaike.